( 13 avril, 2008 )

Les batailles de la guerre de 1870 : la bataille de Lizaine

( 13 avril, 2008 )

Les peintures sur la guerre de 1870 (25): La bataille de Villersexel

Peinture d’Alphonse de Neuville

attaquedunemaisonbarricadevillersexel.bmp

 

( 13 avril, 2008 )

Les batailles de la guerre de 1870 : La bataille de Villersexel

( 13 avril, 2008 )

Les peintures sur la guerre de 187O (24)

Les Prussiens à Gravelotte de Carl Rötling

gravelotte2.jpg

 

( 13 avril, 2008 )

Les batailles de la guerre de 1870 : La bataille de Coulmiers

( 13 avril, 2008 )

Les batailles de la guerre de 1870 : La bataille de Beaumont et de Noiseville

( 13 avril, 2008 )

Les uniformes des alliés de la Prusse (6): Hesse-Darmstadt

Le grand duc Ludwig III avait décidé de pourisuivre sa politique anti-prussienne même si il signa une alliance secrète avec la Prusse après la victoire de celle-ci en 1866. Le duché d’Hesse-Darmstadt entama des négociations urgentes en 1868 avec la France pour une éventuelle attaque. La Prusse mise au courant invoqua le traité et transfera des troupes dans le duché. L’armée du duché adopta le modèle prussien sauf en ce qui conserne l’organisation des régiments qui étaient à deux bataillons de 8 compagnies.

L’infanterie

Tunique bleu foncé avec boutons agentés. Col, épaulettettes et passepoils rouges. Le bas des manches dit « polonais » (passepoils en pointe) était bleu foncé. Le col était de la couleur du régiment avec deux lacets blancs et un bouton de chaque côté : rouge (1er), blanc (2e), bleu ciel (3e), jaune (4e).  Les tambours étaient seulement identifiables à leur col et à leurs épaulettes. Capote gris foncé avec morceaux d’étoffe sur le col de la couleur du régiment. Pantalon gris foncé avec passepoil rouge et bottes noires. Casque avec la cocarde et les armes du duché. Equipement en cuir noir.

trommlerdes2infrgts1870hesse.jpg

L’infanterie était armée du fusil à culasse prussian M1862 et de sa baïonnette. La dragonne était différente pour chaque compagnies du régiment  (noeud/corde) : rouge/rouge (1e), blanc/rouge (2e), bleu ciel/rouge (3e), orange/rouge (4e), rouge/blanche (5e), blanc/blanc (6e), bleu ciel/blanc (7e) et orange/blanc (8).

Le 1er régiment à la bataille de Saint-Privat

187020hessen20bei20stprivat.jpg

Les jägers

Tunique bleu foncé avec col vert clair et boutons argentés. Morceaux d’étoffe rouge sur le col avec un lacet blanc pour le 1er bataillon (Garde), morceaux d’étoffe blanche sur le col avec un lacet blanc pour le 2e bataillon. Epaulettes rouges avec un boudin vert. Le bas des manches dit « polonais » (passepoils en pointe) était bleu foncé. Passepoils rouges sur le devant et de derrière de la tunique. Capote gris foncé avec morceaux d’étoffe sur le col vert de la couleur du bataillon : rouge (1er) ou blanc (2e). Pantalon gris foncé avec passepoil rouge et bottes noires. Les jägers avaient un shako en cuir noir sur lequel il y avait la cocarde, les armes du duché et un plumet sur le dessus : rouge/vert (1er co), blanc/vert (2e), bleu ciel/vert (3e), orange/vert (4e) et les officiers vert. Il était recouvert d’un cache noir en campagne.

Les jägers étaient armés d »un fusil à culasse prussien M1865 et de sa baïonnette. Le noeud de la dragonne était différent pour chaque compagnie du bataillon. La corde étant toujours vert clair et le noeud était : rouge (1e), blanc (2e), bleu ciel (3e) et orange (4e).  L’équipement était en cuir noir.

offizierd1gardejgerhesse.jpg

La cavalerie

Chevau-légers

Les régiments de chevau-légers avaient une tunique vert foncé avec 8 boutons argentés et passepoilée de rouge. Le col était rouge pour le 1er régiment (Garde) et blanc pour le 2e (Life) avec un morceau d’étoffe noir et un lacet blanc (argent pour les officiers) dessus de chaque côté. Epaulettes en métal blanc (argentées pour les officiers entourées de rouge). Les trompettes avaient 8 bandes horizontales sur le devant de la tunique, les épaulettes et le col avec des lacets blancs. La corde de la trompette était rouge et blanche. La capote était gris moyen avec un col rouge (1er regt) et un col blanc (2e regt). Pantalon gris-noir passepoilé de rouge avec un renforcement noir dans l’entre-jambe et  bottes noires. Casque à pointe avec la cocarde et les armes du duché.

unteroffd2reiterrgtshesse.jpg

Les chevaux-légers étaient armés de la carabine à culasse prussienne M1857 et du sabre hessois (modèle autrichien).La corde était toujours en cuir noir et le noeud : rouge (1e escadron), blanc (2e), bleu ciel (3e), orange (4e), orange pour le 5e et blanc/rouge pour les officiers.  L’équipement était en cuir noir.

L’équipement du cheval était vert foncé bordé de la couleur du régiment avec une couronne blanche sur la pointe du sabraque (argenté pour les officiers). La capote était porté derrière.

L’artillerie

L’uniforme était le même que celui de l’infanterie à l’exeption du col noir et des épaulettes rouges sans monogramme ni numéro. L’équipement était noir avec un écusson (deux canons croisés) pour l’artillerie montée. Les conducteurs avaient un équipement blanc.

Le Génie

pionierdpionkompaniehesse.jpg 

Les généraux

general1870hessedarmstadt.jpg

Voir la planche couleurs dans l’Osprey n°422 « German Armies 1870-71″ (2) Prussia’s Allies

( 12 avril, 2008 )

Les batailles de la guerre de 1870 : La bataille de Buzenval

( 12 avril, 2008 )

Les batailles de la guerre de 1870 : Le siège de Paris

( 12 avril, 2008 )

Les peintures sur la guerre de 1870 (23)

Peinture d’Alphonse de Neuville sur le siège de Paris (Fours à chaux à Chatillon)

parisassiegeadnchatillon.jpg

 

1...34567...9
« Page Précédente  Page Suivante »
|